Les Restos du Coeur

Les activités des Restaurants du Cœurs sont le plus souvent présentées dans les médias à travers des statistiques : nombre de bénévoles et de bénéficiaires, quantité des repas distribués.  Ces chiffres font perdre inévitablement le visage des hommes. Cependant, en arrivant aux Restos du Cœur, chacun apporte avec lui sa propre histoire, ses propres angoisses, douleurs et espoirs. Il est important de casser cet anonymat et l’oubli en donnant aux bénéficiaires des Restos la parole. Ne convient-il pas de les rassurer sur  leur personnalité et leur individualité propre, sur l’importance qu’ils ont par rapport à autrui, de les aider ainsi à retrouver leur confiance en eux.

Mon objectif est de  leur faire redécouvrir leurs visages que l’univers hostile qui les entoure tente d’effacer. La création du portrait authentique n’est possible que si un dialogue sincère s’établit entre l’artiste et son modèle. Le lien qui s’instaure  entre le regard de celui qui dessine et celui qui se laisse regarder est beaucoup plus profond que celui qui relie le photographe et la personne qui est photographiée, ce partage entre le dessinateur et son modèle peut exprimer plus fortement leur vérité humaine.

A travers la création des portraits je cherche à rendre aux bénéficiaires cette attention délicate et respectueuse qui leur est autant nécessaire, si ce n’est même plus, que l’assiette de soupe qui leur est offerte. Porter sur eux un regard bienveillant, rendre perceptible la lumière qu’il porte et leur humanité. Aller à l’encontre des images négatives colportés par les médias. 

Et finalement, montrer à nous tous que la marge entre « eux » et « nous » n’existe que dans nos esprits. Il n’y a que ce « nous » qui est réel.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site